Echenay

Devise: 
"d’argent aux cinq annelets de gueules ordonnés en sautoir accompagnés de quatre mouchetures d’hermine de sable ordonnées"
1 rue du lavoir Saint-Jean
52230
Echenay
Téléphone: 
03 25 04 90 99
Fax.: 
03 25 04 90 99
Courriel: 
mairie.echenay@orange.fr

Horaires de la Mairie

Vendredi de 08h30 à 14h30
Gentilé: 
Épincellois
Population (nbre): 
95
Superficie: 
9,44 km²
Altitude: 
De 298 m à 372 m

Elus

Maire: 
Jean-Pierre BOURGEOIS
Adjoint(s): 
Bernard BONTUS - 1er adjoint Martine ROBERT - 2ème adjoint
Echenay est un petit village français, situé dans le département de la Haute-Marne et la région de Champagne-Ardenne. Ses habitants sont appelés les Epincellois et les Epincelloises. La commune s'étend sur 9,4 km² et compte 95 habitants en 2015. Situé à 306 mètres d'altitude, la Rivière La Saulx est le principal cours d'eau qui traverse la commune d'Échenay. La commune est proche du parc naturel régional de Lorraine. Les armes d’Échenay se blasonnent ainsi : "d’argent aux cinq annelets de gueules ordonnés en sautoir accompagnés de quatre mouchetures d’hermine de sable ordonnées"1.2.1. Ce sont les armes de la famille de Rarécourt de la Vallée de PIMODAN dont la devise est Potius Mori quam foedari : plutôt mourir que se déshonorer.

Eléments remarquables

Lavoir : À la suite de l'effondrement de la tour-horloge, une reconstruction à l'identique a été menée en 2003-2004. En effet le lavoir d'Échenay est le seul lavoir de France à posséder une horloge. Le campanile a été revêtu d'un bardage en chêne peint.
Personnalités liés à la commune: 
Georges de la Vallée de Rarecourt, marquis de Pimodan (29 janvier 1822 Échenay - 18 septembre 1860 Castelfidardo) était un militaire français au service de l'Autriche et des États pontificaux. Son fils Gabriel (16 décembre 1856-1924) était historien et poète. Il publia entre autres une vie de son père, Poésies (1875) et Histoire d'une vieille maison le Château d'Echenay (1882). Il fut conseiller général de la Haute-Marne et maire d'Échenay. Son autre fils Claude Emmanuel Henri Marie (1859-1931) fut attaché militaire à la légation française au Japon. Il publia Promenades en Extrême-Orient où il relate ses voyages entre 1895 et 1898 (Paris Honoré Champion 1900). Il épousa vers 1895 Georgina Davida Marie Adélaïde de Mercy-Argenteau. En reconnaissance du sacrifice du général de Pimodan, mort à la tête des troupes pontificales, à Castelfidardo, le pape Pie X décerna, à titre héréditaire, à tous les descendants mâles, le titre de duc romain