Actualités

REOUVERTURE DES ECOLES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIN DE JOINVILLE EN CHAMPAGNE ET DE LA STRUCTURE MULTI ACCUEIL « VALLAGE TENDRE »

 

Le plan de déconfinement présenté par le Gouvernement prévoit le retour progressif des enfants à l’école à compter du 11 mai prochain dans le strict respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires.

Monsieur le Président de la Communauté de Communes du Bassin de Joinville en Champagne vous informe que les écoles, les services périscolaires et la Structure Multi Accueil Vallâge Tendre ne rouvriront pas à cette date et resteront fermés jusqu’au 18 mai 2020 à la seule condition que toutes les conditions sanitaires à mettre en œuvre soient réunies. Ce constat sera établi au plus tard le jeudi 14 mai.

En effet, la Communauté de Communes se prépare à accueillir les enfants dans le respect des préconisations du Haut Conseil de la Santé Publique et du protocole sanitaire établi par les services de l’Etat qui nous a été transmis le 3 mai au soir. Ces préconisations, excessivement rigoureuses pour assurer un accueil sans risque des enfants et des personnels, vont nécessiter des moyens humains qui n’existent actuellement pas au sein des écoles. Un dialogue doit également être instauré avec les directeurs pour organiser au mieux les locaux en fonction des pré-inscriptions formulées auprès d’eux. Chaque école sera ainsi visitée au cours de la semaine 20.

Toutefois, conscient que ces services sont nécessaires à la reprise d’une activité économique pour les familles, la Communauté de communes met actuellement la priorité de ses moyens humains et financiers sur cette organisation sans précédent. 

 

 

 

A l’initiative de la Région Grand Est et en partenariat avec la Banque des Territoires, le Conseil départemental de Haute-Marne et l’ensemble des intercommunalités du département se sont unis dans le cadre d’un fonds d’aides à destination des entreprises et des associations avec un objectif clair : ne laisser aucune structure économique sans accompagnement financier.
 
Doté de 44 Millions €, ce fonds appelé « Résistance » se déclinera département par département et se matérialisera à la fois sous forme d’avances remboursables (de 5000 à 10 000€  pour les entreprises qui comptent jusqu’à 10 salariés, pouvant monter jusqu’à 30 000€ pour les associations et les acteurs du secteur non-marchand) et sous forme d’une « prime d’activité » forfaitaire (pouvant aller jusqu’à 5000€). Pour la Haute-Marne, ce sont près d’1,5 millions d’euros qui seront immédiatement injectés pour soutenir l’économie locale dans cette crise sanitaire, en complément des autres dispositifs déployés par l’Etat et la Région Grand Est.
 
Dès le vote des assemblées délibérantes, un comité d’engagement assurera l’instruction des dossiers simplifiés afin de répondre le plus efficacement et le plus rapidement possible aux besoins. Copiloté par Nicolas Lacroix, Président du Conseil départemental de la Haute-Marne, et Christine Guillemy, Vice-présidente de la Région Grand Est, ce comité d’engagement sera composé de représentants de chaque EPCI ainsi que du représentant local de la Banque des Territoires.
 
L’information sur les conditions d’accès à ce dispositif sera réalisée par la Chambre de commerce et d’industrie Meuse/Haute-Marne et par la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Haute-Marne.
 
Plus que jamais, notre territoire a besoin de l’union de tous les acteurs afin de soutenir le monde économique.

Cliquez ici pour obtenir le communiqué en PDF.

Cette carte interactive a été réalisée par le Syndicat Nord Haute-Marne et recense les producteurs et les commerces distributeurs encore ouverts aujourd'hui.

 

https://geoservices.business-geografic.com/adws/app/59cf3344-704f-11ea-83f8-cf911903a4e4/

 

N'hésitez pas à vous fournir chez eux à tout moment.

Pour permettre aux personnels prioritaires d’exercer leur activité essentielle à la crise, la Communauté de Communes du Bassin de Joinville et l’Éducation nationale ont mis en place l’accueil solidaire de leurs enfants.

Quels sont les professionnels concernés?

 
Tous les personnels de santé, médico-sociaux, travaillant au sein de structures (hôpital, Ehpad, etc) et libéraux, dont l’activité est essentielle à la gestion de la crise sanitaire et dont les enfants sont habituellement scolarisés dans les écoles maternelles et élémentaires de la Communauté de Communes. La prestation est également ouverte également aux agents administratifs des établissements mobilisés durant cette crise. Pour bénéficier de cet accueil, il suffit qu’un seul parent soit professionnel prioritaire.

Une présentation de votre carte professionnelle pourra vous être demandée par l’équipe d’accueil.

Comment s’organise cet accueil ?

 
Pour l’instant, au regard des demandes formulées sur la semaine écoulée,  la majorité des enfants a été accueillie à l’ECOLE DIDEROT/MERMOZ à JOINVILLE qui a accueilli les enfants de proximité.

Les enfants sont accueillis les jours habituels d’école, de 7h30 (arrivée possible à 8h20 sur le seul temps scolaire) à 18h30. Ils sont pris en charge par les enseignants sur le temps scolaire et le personnel communautaire pendant le temps de garderie et du déjeuner. Ils peuvent déjeuner sur place en apportant un panier-repas.

 

D’autres points d’accueil pourraient être également prévus dans d’autres écoles en fonction des demandes potentielles et des possibilités organisationnelles. N’hésitez pas à vous faire connaitre auprès de votre directeur d’école et auprès de la CCBJC.

 

Comment inscrire son enfant ?

 

‍Par téléphone : auprès de votre Directeur d’Ecole 

et

Par mail à l’adresse : secretariat@ccbjc.fr

Ou via le lien suivant :

https://ppe.orion.education.fr/academie//itw/answer/s/humulmvxrw/k/personnels_soignants

 

Il vous faudra alors préciser : le nom de l’enfant, l’école d’accueil habituelle, les heures de garde souhaitées et les jours sollicités. Votre carte professionnelle pourrait également vous être demandée.

Ce dispositif pourra être adapté en fonction de l’évolution de la situation de crise.

Remonter la Rue des Capucins en direction de CHAUMONT

 

Poursuivre la R.D. 200 sur environ 200 mètres puis tournez à gauche vers la Rue du Pré Saint-Jacques.

 

Prendre à gauche Rue de la Bute pour accéder au parking réservé à la maison de santé.

Implantée sur une parcelle située au cœur de la ville de Joinville, propriété de la CCBJC, la Maison de Santé Pluriprofessionnelle propose depuis le 1er avril 2019 aux habitants du territoire une offre de soins complète et diversifiée : médecins, infirmières, kinésithérapeutes, sages-femmes, pédicures-podologues, diététicienne, psychologue.

Le bâtiment a été conçu pour s’intégrer dans le contexte urbain historique de la petite cité de caractère et à la fois répondre aux besoins modernes des professionnels de santé. 
D’une surface avoisinant les 1200 m² sur deux étages, le coût prévisionnel de cet équipement est de 3 millions d’euros HT environ. La participation de l’ensemble des financeurs publics a permis d’établir un loyer mensuel attractif capable d’attirer de nouveaux professionnels.

Dans le cadre du Contrat Local de Santé signé entre la CCBJC et l’Agence Régionale de Santé (ARS), les agents chargés de l’encadrement des services périscolaires (cantine et garderie) ont participé à une formation organisée par la Maison de la Nutrition en lien avec le programme « Les 5 sens et l’alimentation ».

Cette formation, qui s’est déroulée sur deux journées au Groupe Scolaire de Donjeux les lundi 11 et mardi 12 Février, a permis aux 31 agents répartis en trois groupes d’échanger sur les pratiques alimentaires.

L’objectif de ce programme est d’impulser et de contribuer à la mise en œuvre d’un projet éducatif sur l’alimentation et l’activité physique au sein des établissements scolaires du 1er degré.

Un temps d’observation interviendra dans quelques semaines sur les différents services périscolaires afin d’étudier les pratiques, le bilan est prévu pour début juillet 2019.

Lundi 25 juin, une délégation du Multi Accueil accompagnée par Mr Alain Malingrey Vice-Président à la Communauté de Communes, s'est rendue à Paris au ministère de la santé et des solidarités pour recevoir 2 trophées récompensant sa participation aux Girafes Awards 2018.

Depuis leur création en 2014, les Girafes Awards, premiers trophées récompensant la créativité et l’engagement pédagogique des professionnels de la petite enfance, participent à valoriser un secteur clé du cycle d’éducation des enfants.

Les Girafes Awards sont en effet une initiative inédite pour réunir et récompenser les professionnels, et mettre en lumière l’excellence pédagogique. C’est l’occasion de découvrir les plus belles pédagogies, les inventions audacieuses, les installations originales et créatives, produites par plus de 100 équipes participantes en France et en Europe.

LES TROPHÉES

20 trophées régionaux et nationaux ont été décernés aux équipes d’établissement d’accueil collectif et individuel

Plus d'informations sur le lien suivant : http://www.rdvpetiteenfance.fr/girafesawards/

 

C’est un véritable « quartier sportif » qui verra le jour puisque dans la même zone géographique seront groupés le terrain de foot et sa piste d’athlétisme, un square multi sport extérieur, le gymnase du champ de tir, les terrains de tennis couverts et le complexe sportif.

 

Suite à la procédure obligatoire de concours de maîtrise d’oeuvre, c’est le cabinet d’architecture « KOZ architectes » de Paris a été retenu pour réaliser les plans de ce futur ouvrage qui s’implantera sur la zone du Rongeant et c’est bien l’avant-projet définitif d’un montant de 6 242 000,00 €uros (HT) qui a été validé lors du conseil communautaire du 30 janvier 2018 à l’unanimité des délégués communautaires, moins une abstention.

 

Les espaces intérieurs comme extérieurs seront traités de façon simple avec l’alliance de matériaux bruts tels que le bois et le béton. Ajouté à ceci de nombreuses surfaces vitrées du côté de la rue des coquelicots afin de laisser une vue dégagée sur les vallées et forets qui feront face à cet immeuble.

 

L’accès principal se fera par un large hall d’entrée à partir duquel toutes les salles seront visibles. Assimilé à une véritable « place de village » par l’architecte, lors de sa présentation, ce large parvis deviendra une zone d’échange conviviale pour les utilisateurs du site.

 

Selon les premières estimations du planning prévisionnel les travaux pourraient débuter dès le 1er trimestre 2019.

 

Ce complexe sportif sera doté :

 

  • D’une salle de compétition de 1000 m² (Basket, Handball, Volley, Badminton)
  • D’un espace d’escalade
  • D’un dojo de plus de 250 m²
  • D’une salle de boxe
  • D’une salle de musculation
  • D’une salle de danse
  • D’une salle de squash
  • De 250 places en gradin
  • D’un club house
  • D’un logement de gardien
  • De 150 places de parking
  • De 2 cours de tennis couverts
  • D’un parvis d’accueil extérieur

Le fleuret, l’épée ou encore le sabre sont autant d’armes que nos mousquetaires du club d’escrime de Joinville manient depuis maintenant plusieurs années au sein de leur salle d’entrainement située dans l’ancienne... 

Lire la suite de l'article

 

Depuis 1970, c’est au gymnase du champ de tir que les plus belles pages de l’histoire du sport Joinvillois se sont écrites. Il accueille encore aujourd’hui ...

Lire la suite de l'article.

-

-

Unitech CCBJC Joinville
L’entreprise a choisi de s’installer sur un parc d’activités géré par la Communauté de Communes du Bassin de Joinville en Champagne et situé à cheval sur les communes de Thonnance les Joinville et Suzannecourt à proximité immédiate de Joinville.
 
Après presque 3 années de travail pour concrétiser ce projet entre la CCBJC, la Chambre de Commerce et d’Industrie (Haute-Marne Expansion) et l’entreprise, la décision du groupe a été officiellement donnée au début du mois de décembre 2015.